Kolasin – une ville entre les deux montagnes

0
317

La ville de Kolasin se trouve à une heure de conduite de la capitale Podgorica sur une attitude de 965m. Pendant l’été les températures montent jusqu’à 25°C alors que en hiver elles descendent à -25 °C.

La place principale de la ville, Trg Boraca, est entouré de plusieurs maisons de plain-pied à l’architecture montagnarde, avec le monument dédié aux combattants pendant la Seconde Guerre mondiale.

Photo: Organisation du tourisme de Kolasin

Entouré par la forêt et son arôme intense, Kolasin est situé sur un plateau de montagne, entre les vrais montagnes – Bjelasica et Sinjajevina. Les deux possèdent une atmosphère saisonnière d’hiver blanc. À l’heure du réchauffement climatique, il faut garder cela à l’esprit. Il y a simplement de la neige ici.

Photo: Bjelasica, Organisation du tourisme de Kolasin
Photo: Organisation du tourisme de Kolasin
photo: Janko Scepanovic
Photo: Janko Scepanovic

Au plus fort de la saison hivernale, Kolasin est une véritable rareté écologique, peinte avec une neige inouïe, des cours d’eau sur les rives desquels elle veut déverser de la glace et des conifères parfumés. Il n’est pas nécessaire de mentionner qu’en hiver, dans les hôtels, appartements et lofts chauffés, l’énergie est renouvelée par la consommation d’aliments biologiques, les célèbres kolašinsky krtol (pommes de terre), produits laitiers et carnés biologiques et spécialités locales dont les recettes témoignent de l’histoire.

Photo: Janko Scepanovic

La rivière la plus propre d’Europe, Tara (appelée la marée de l’Europe!) continue vers le nord, vers Pljevlja et Šćepan polje. À l’endroit où il est versé dans Piva, il a fait un merveilleux canyon, sachant que les athlètes extrêmes sont en course.

Photo: http://www.traveleuropebudva.com/en/aran%C5%BEmani/domestic-destinations/item/canyons/

Kolasin d’aujourd’hui est basé sur la tradition de la ville fondée par les Turcs au 18ème siècle. comme un bureau de poste de la défense de la colline de Brda (Monténégro) et de l’Herzégovine. Les restes de l’ancienne forteresse sont encore visibles aujourd’hui.

Les Monténégrins libèrent la ville en 1878. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement est remplacé jusqu’à 20 fois en peu de temps : Monténégrin-Partisan, Italien, Allemand, Quisling …

Depuis lors, seule la place de la capitale, avec plusieurs rues autour, a changé en termes architecturaux. Heureusement, la nature est restée comme si elle était du 19ème siècle, et l’arrivée à Kolasin – un retour à la nature, comme ils étaient pour toujours 365 jours par an, a supervisé la naissance des ancêtres.

Aux alentours se trouve le siège du parc national Biogradska gora (14 km de Kolašin vers Mojkovac) avec le lac Biogradsko à une altitude de 1094 m.

Photo: Organisation du tourisme de Kolasin
Photo: Organisation du tourisme de Kolasin

Sur la route pour le parc National du Biogradska gora, ne manquez pas de vous arrêter pour visiter le monastère de la Moraca. Situé dans le canyon de la rivière Moraca, le monastère est en très bon état avec un jardin fleurir et une belle vue sur la vallée.
Il est constitué d’une grande église dédicacée à l’Assomption de Marie, d’une église plus petite dédiée à Saint Nicolas et de bâtiments destinés à accueillir les voyageurs, un potager, un cimetière, l’ensemble entourée d’un haut mur.

Photo: http://www.panoramio.com/photo/46597484

LAISSER UN COMMENTAIRE

Laissez votre commentaire!
Renseignez votre nom ici